La kinésiologie

Qu’est-ce que c’est? 

La kinésiologie est une pratique thérapeutique respectueuse, bienveillante et indolore qui s’adresse à tous, sans distinction d’âge.

Cette technique d’interrogation via un test musculaire permet d’établir un dialogue avec l’inconscient au travers du corps. Elle offre ainsi la possibilité de cibler ses propres besoins.

En règle générale, la séance débute par une discussion entre la personne et la/le kinésiologue au sujet du thème que la personne souhaite travailler. Un objectif de séance est alors défini. Puis, en étant à l’écoute du test musculaire, la/le kinésiologue va permettre d’identifier des éléments à régler en lien avec l’objectif. Un tonus musculaire tonique indique que l’énergie circule librement et harmonieusement dans le corps, un tonus musculaire affaibli indique qu’une perturbation énergétique est présente.

Les champs d’applications de la kinésiologie sont vastes.

Toutefois, pour vous donner un aperçu, la kinésiologie peut être utilisée lors de stress divers (crises d’angoisses, difficultés de concentration et d’apprentissage, troubles alimentaires, troubles du sommeil) et de blessures physiques (cicatrices, douleurs) ou de blessures d’origine émotionnelle.

A mes yeux, la kinésiologie est une pratique bienveillante car elle n’impose rien, elle écoute. Elle VOUS écoute.

 

Un peu d’histoire, cela fait toujours du bien:

En 1964 à Détroit (USA), le docteur et chiropracteur Georges Goodheart crée la « Kinésiologie Appliquée »: il identifie que chaque grand muscle est en relation avec un organe donné et que chaque organe est à son tour en relation avec un méridien d’acupuncture chinoise. L’ensemble muscle/organe/méridien est représenté comme un circuit fonctionnel.

Ainsi, en renforçant un muscle faible, on améliore le fonctionnement de l’organe qui lui est associé.
Par la suite, John F. Thie, collaborateur de Georges Goodheart dès 1967, crée le « Touch for Health » (Santé par le Toucher).
 
Puis Gordon Stokes et Daniel Whiteside créent le « Three in One Concepts »: la notion d’émotion entre dans la kinésiologie, avec le lien corps/mental/spirituel.
 
Le « Brain Gym » (Edu-kinésiologie) sera créé par Paul Dennison et de nombreuses autres personnes vont encore apporter une pierre à l’édifice de la kinésiologie, comme le docteur Jimmy Scott avec son travail sur les allergies, Franck Mahony avec « Core Kinesiology » puis Philippe Bombeeck avec « l’Ortho-kinésiologie® ».

La kinésiologie est donc une thérapie en constante évolution.